Grande distribution de Chavouot avec l’école nationale de police à Beit Chemech

Distribution de kits de produits laitiers pour la fête

La fête de Chavouot approche à grands pas, certains ont d’ores et déjà commencé à cuisiner les délicieux mets lactés qui vont orner les tables de fête.  Quiches, gâteaux au fromage, chaussons aux fromages, gratins etc. D’un côté les congélateurs se remplissent mais de l’autre, chez des milliers de familles, les frigos sont toujours désespérément vides. Les prix des produits laitiers ont encore récemment augmenté et le fait même d’acheter du fromage jaune est devenu un luxe. 

Cette année encore, Hasdei Naomi a lancé une grande campagne de distribution de kits de produits laitiers complets, pour permettre aux plus démunis de passer une joyeuse fête. L’école de police de Beit Chemech s’est joint à nous pour emballer et distribuer les kits au domicile des rescapés de la Shoah et des personnes âgées.

Que contient le kit de Chavouot distribué par Hasdei Naomi ?

Du lait et du lait chocolaté, des pots de crème fraiche, des yaourts et des crèmes dessert, du fromage blanc, du cottage, du fromage jaune et de la feta pour préparer des plats comme des quiches ou des gratins, des petits-beurre et des tablettes de chocolat au lait pour confectionner de délicieux desserts, et un traditionnel gâteau au fromage, l’incontournable de la fête de Chavouot. Il y en a pour tout le monde, du plus jeune au plus âgé. Des centaines de kits ont été emballés et distribués dans la foulée.

Nous sommes allés de surprise en surprise

Le jour de la distribution à Beit Chemech, nous avons eu le privilège de célébrer les 100 ans d’Yitshak Gerstner, rescapé de la Shoah. Il est le grand-père du commandant de police Tal Azoulay qui nous a aidés, avec ses officiers, pendant l’emballage et la distribution.

Monsieur Gerstner est né en Allemagne en 1924. Lorsqu’il avait 8 ans, Hitler est arrivé au pouvoir et la vie a basculé. En 1936, à l’âge de 11 ans, il a été chassé de l’école dans sa ville natale et a dû fuir avec sa famille. La plupart des membres de sa famille a péri pendant la Shoah.

Koby, le fils d’Yitshak et l’oncle de Tal, a raconté d’une voix étranglée par les larmes : « Quand mon père était un petit garçon en Pologne, il était très malade, et lorsque le médecin est venu, on a dit à ses parents qu’il devait subir une opération très complexe. Son père a alors consulté un rabbin respecté, qui était aussi un kabbaliste. Il a regardé dans la Kabbale et a dit qu’Yitshak n’avait pas besoin d’être opéré et qu’il vivrait jusqu’à l’âge de 102 ans. Et voilà, il a atteint l’âge de 100 ans. »

Les élèves de l’école de police ont également emballé des fruits et des légumes pour les rescapés de la Shoah de Beit Chemech. Dans l’heure qui a suivi, ces derniers sont arrivés pour récupérer leurs colis et sont repartis avec un caddie plein, débordant de fruits et légumes frais, tomates, pommes de terre, courgettes, concombres, cerises, abricots… et de savoureux produits laitiers.

En faisant un don pour notre grande campagne de Chavouot, vous nous donnez la possibilité de distribuer davantage de colis alimentaires pour la fête. Pour faire un don : cliquez-ici

Si vous avez aimé, partagez...