Un colis de charité

La situation sécuritaire : Hasdei Naomi va dépêcher des bénévoles pour livrer de la nourriture et des médicaments aux personnes âgées qui craignent de sortir de chez eux et enverra des accompagnateurs aux mères célibataires.

L’association Hasdei Naomi, la plus grande en Israël pour la distribution de nourriture aux nécessiteux, enverra des bénévoles fournir de la nourriture et des médicaments aux personnes âgées, aux malades et aux handicapés, qui craignent de sortir dans la rue, en raison de l’insécurité. Dernièrement, des demandes ont été adressées à Hasdei Naomi de la part de personnes assistées qui ont été dissuadées de sortir pour récupérer leur colis de nourriture. Il s’agit d’assistés qui doivent dresser la table de leurs jeunes enfants ou de vieillards qui, s’ils n’obtiennent pas leur colis, risquent de se retrouver privés de nourriture plusieurs jours d’affilée.

Le service de distribution annoncé par Hasdei Naomi s’adresse également au grand public, qui ne fait pas partie du cercle des personnes assistées par l’association, et lui demande de rentrer en contact pour signaler des adresses de particuliers où pourront se rendre les volontaires. Au cas où il s’agit d’un besoin de nourriture, les volontaires se rendront au supermarché le plus proche pour l’intéressé, et s’il s’agit d’un besoin de médicaments, les volontaires de Lev Naomi (la petite sœur de Hasdei Naomi qui œuvre dans le domaine de la santé) se rendront dans une pharmacie et fourniront le colis. En sus de la distribution de nourriture, l’association a l’intention de proposer des services d’accompagnement pour les mères célibataires qui doivent sortir par exemple pour récupérer les enfants à la crèche, et elles ont peur de sortir seules.

A cet effet, Hasdei Naomi adresse au public un appel de bénévolat, surtout motorisé, prêt à s’atteler à la tâche dans cet objectif. Contactez l’association. En outre, suite au nombre limité de bénévoles, Hasdei Naomi lance une campagne sponsorisée sur Facebook afin de renforcer l’action et de mettre en contact des bénévoles potentiels et des gens susceptibles d’être aidés. Les zones de cette action seront : Tel-Aviv, Jérusalem, Bat Yam, Tibériade, Ashdod, Netanya, Beth-Shemesh, Modi’in Illit, Elad, Safed, Nazareth, Sdérot et autres.

Yossef Cohen, le président de Hasdei Naomi : «La vague de terrorisme a des retombées également sur le domaine des affaires sociales et, à mon grand regret, la peur affecte les assistés et les tranches faibles de la population, et des gens qui ont déjà faim risquent de s’affamer pour ne pas sortir et risquer de tomber sur un terroriste.» Le directeur général de Hasdei Naomi a ajouté à ce propos : «Il s’agit d’une population qui est déjà faible physiquement et tomber sur la route d’un terroriste signifierait l’arrêt de mort. Nous espérons que nous pourrons apporter notre contribution à la lutte contre la terreur.»

SHARE!

Share on whatsapp
Share on facebook
Share on email
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *