Des survivants de l’Holocauste en détresse !

Des survivants de l’Holocauste en détresse ! Et il est de notre responsabilité de changer cela.

Les survivants de l’Holocauste et les personnes âgées ont vécu beaucoup de choses dans leur vie. Ils ne s’attendaient pas à ce que durant le dernier kilomètre de la course de leur vie, ils devront continuer à se battre pour un morceau de pain…

Regardez l’article paru sur YNET sur l’histoire difficile de deux survivants de l’Holocauste qui luttent également pour survivre chaque jour à partir de miettes…

Faites un don et aidez-les à gagner cette guerre en cours 🙏❤

Elia Wrencic est un survivant de l’Holocauste âgé de 91 ans vivant avec sa femme à Beth Shemesh. Sa femme s’est cassé les deux jambes et ne peut plus marcher depuis sa blessure. Le couple souffre de nombreux problèmes de santé, et a besoin régulièrement de médicaments (qui la plupart ne sont pas couverts par l’assurance santé). Le couple arrive à peine à payer les factures mensuelles et ils ont besoin d’aide pour les aider à payer les nombreux frais médicaux qu’ils ont dus à des problèmes d’audition, de vision et de vieillesse. 

Vladimir Kantrowitz, un survivant de la Shoah de 84 ans, vit dans un appartement d’une pièce que lui loue sa fille.  L’appartement exigu comprend tout ce dont Vladimir a besoin pour survivre. Une kitchenette modeste, un lit, un réfrigérateur et un bureau. Vladimir reçoit une pension de seulement 1 700 shekels par mois, même s’il a travaillé en Israël pendant plus de 20 ans et même si, depuis le jour de son arrivée en Israël, il a contribué à la construction  de l’État, et s’est même porté volontaire dans l’armée israélienne.

Les histoires de ces personnes âgées ne sont pas inhabituelles… Il y a parmi elles de nombreux  survivants de l’Holocauste qui luttent pour survivre avec le peu d’argent qui leur reste.

Donnons-leur une fin heureuse, et un peu de repos pour que cette année, ils ne soit pas dans le besoin… 

SHARE!

Share on whatsapp
Share on facebook
Share on email
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *