Les Activités de Roch Hachana 5779 à Hasdei Naomi:

Les soldats de Tsahal, les jeunes, les travailleurs de haute technologie et des personnes généreuses sont venus se porter volontaires avec beaucoup d’énergie et de bonne volonté, dans les différentes branches de Hasdei Naomi, pour préparer des colis pour Rosh Hashanah.

Les boîtes, remplies de toutes sortes de produits alimentaires, sont distribuées aux familles nécessiteuses et aux survivants de la Shoa, contenant les produits de la fête, tels que du miel, des dattes, du jus de raisin, des gâteaux et des sucreries pour les enfants.

Miri Yehouda, directrice de Hasdei Naomi Bat Yam et sa fille Eden Yehouda, nous font part de la
distribution des colis d’alimentation à l’approche de Roch Hachana par l’association Hasdei Naomi.


Les Bénévoles préparent les colis pour Roch Hachanna en faveur des familles nécessiteuses:

Les Bénévoles préparent les colis pour Roch Hachanna en faveur des familles nécessiteuses:

Cet article a été publié dans le journal Maariv: ” la fête sur un banc dans la rue”


La fête dans la rue sur un banc
Saül Moshé
Quand on parle de gens qui ont faim, on pense en général que c’est une invention. Alors, tous ceux qui pensent qu’il n’y a en Israël de gens affamés que dans les journaux, je les invite à se rendre au centre commercial en face du poste de police de Kfar-Saba et de me voir dormir sur un banc. En général, je dors dans ma voiture. Mais hier, quelqu’un est rentré dans ma voiture et s’est enfui, et c’est ainsi que j’ai perdu aussi ce toit. Donc, à Rosh Hashana, je passerai la fête sur un banc car personne ne s’intéresse à Saüli, qui était combattant à l’armée puis a travaillé dans la sécurité d’une école pour se soucier des enfants qui l’aimaient.
On me demande qui est responsable de ma situation. Ma famille? La municipalité? Je n’en sais rien. Peut-être que je n’ai tout simplement pas de chance. Quand Yéhouda Benhamou était maire de Kfar-Saba, il me venait en aide et me donnait tous les mois six cents shekels pour que j’aie un toit. Mais maintenant, il n’est plus à la mairie et personne n’a le cœur assez grand pour aider un homme qui n’a rien à cacher tel que moi. Alors, ce Rosh Hashana, quand vous serez en famille et mangerez un repas chaud, rappelez-vous qu’il y a des gens qui n’ont pas votre chance. Bonne fête, Israël.

 

SHARE!

Share on whatsapp
Share on facebook
Share on email
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published.