En raison de la conjoncture sécuritaire: les habitants du Sud se marient le matin – gratuitement

L’organisation «Hasdei Naomi» propose aux habitants du Sud de se marier en matinée, sans payer pour les somptueuses salles des fêtes «Armonot Hen» de Benei-Berak.

Cela fait plus de six ans que Hasdei Naomi administre les quatre salles de réception «Armonot Hen» de Benei-Berak.

L’idée principale qui motive le fonctionnement d’«Armonot Hen» consiste à permettre à des jeunes mariés orphelins de célébrer leur mariage sans payer pour la salle, et, dans certains cas, sans payer le reste. L’organisation Hasdei Naomi réunit en leur faveur la somme aussi bien pour les frais annexes, le traiteur, la robe de mariée, le photographe et ainsi de suite. Les autres jours, les mariages sont célébrés à un prix de revient très modique, ce qui allège sensiblement le coût du mariage en épargnant des milliers de shekels à chacune des familles. Le principal avantage est que les invités au mariage ne savent pas si celui-ci a été payé ou s’il a été réalisé gratuitement. Tout se conclut au bureau en toute discrétion.

En raison de la situation sécuritaire, Hasdei Naomi propose en cette période ses salles d’«Armonot Hen» aux habitants du Sud, afin qu’ils puissent y célébrer des mariages sans payer pour les salles.

Le président de Hasdei Naomi, le Rav Yossef Cohen, a déclaré: «Pendant la seconde guerre du Liban, de nombreux mariages ont été célébrés chez nous en matinée. Les réjouissances célébrées le matin n’ont rien à envier aux fêtes célébrées en soirée, et elles sont parfois même bien plus belles», conclut-il.

SHARE!

Share on whatsapp
Share on facebook
Share on email
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print

Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *